Les finances au temps des Fêtes

Avec le Vendredi fou et le Cyberlundi qui viennent de passer et toutes les autres ventes que les magasins préparent, nous avons cru bon de faire un article sur les dépenses du temps des Fêtes. On ne se mentira pas, c’est une période qui coûte cher! Peu importe notre situation financière, on veut souvent offrir des cadeaux à nos proches, on doit se déplacer dans nos familles et on doit acheter plus de nourriture si on reçoit de la visite. On n’a pas le réflexe de compter les dépenses que nos déplacements engendrent, ou le montant de l’épicerie pour nos 8 invités, dans notre budget des Fêtes. On peut donc rapidement perdre le contrôle de nos dépenses et se retrouver dans une

La magie du temps des Fêtes peut nous monter à la tête, mais il ne faut pas oublier que la vie poursuit son cours après le 1er janvier. Si toutes nos économies sont mises dans l’achat de cadeaux ou que nos cartes de crédit sont au maximum, il sera possiblement difficile de repartir la nouvelle année du bon pied et trouver un équilibre dans nos dépenses dans les mois à venir. Il est donc important de se faire un budget qui comprend toutes les dépenses possibles, qui n’est pas trop serré en fonction de ce que l’on peut se permettre et, bien sûr, de le respecter et le tenir à jour. Il existe plusieurs techniques pour respecter son budget, voici quelques exemples :

  1. Dresser une liste des personnes à qui nous voulons donner un cadeau
    C’est plutôt une façon de bien bâtir son budget. Savoir à qui on offre un cadeau et même définir un montant par personne nous donne un meilleur aperçu de ce qui nous attend et de s’ajuster si c’est trop dispendieux. La liste peut être faite en fonction de nos priorités. Par exemple, on pourrait décider de prioriser les enfants plutôt que les adultes. On peut aussi décider de partager les frais en faisant un cadeau « de groupe ». Attention: le montant dans un budget devrait être un maximum et non un objectif.
  2. Connaître ce dont la personne a besoin ou ce qu’elle veut
    « Je n’ai besoin de rien! » C’est une phrase souvent entendue, mais rarement écoutée. La solution facile dans ce cas-là serait de ne pas faire de cadeau. Si on tient à faire un cadeau à cette personne, on pourrait choisir d’acheter une carte-cadeau d’essence ou d’épicerie, afin que notre dépense soit réellement utile. On peut aussi choisir de faire une activité et passer du temps avec la personne plutôt que chercher à lui acheter quelque chose.
  3. Fabriquer ses cadeaux
    Souvent plus économique que d’acheter des cadeaux déjà faits, fabriquer ses propres présents permet de faire plaisir à faibles coûts. Évidemment, cela prend plus de temps que de cliquer sur Passer la commande ou d’aller en magasin, quoique le magasinage des Fêtes est souvent chaotique! Il faut aussi penser au type de cadeau. Pas besoin d’apprendre à tricoter une couverture ou de se mettre à la poterie! Ça peut être quelque chose de significatif, comme cuisiner le dessert préféré de la personne ou faire un album photo. Il faut y aller avec nos intérêts et les besoins de la personne. Il n’est pas non plus nécessaire de fabriquer tous les cadeaux. Il est intéressant de faire l’exercice de comparaison entre le coût du matériel pour la fabrication et le coût du produit vendu en magasin.
  4. Payer en argent
    Avec les cartes de crédit et les cartes bancaires, nous avons perdu l’habitude de payer en argent. Mais s’obliger à payer de cette façon fait en sorte qu’on ne peut pas dépenser plus que prévu. Si on a 40 $ dans nos poches, c’est tout ce que l’on peut se permettre!
  5. Garder toutes ses factures
    En conservant ses factures, il est facile de garder le fil de nos dépenses et, en plus, on a le montant exact pour déduire l’achat de notre budget. Autre avantage : c’est pratique pour retourner le cadeau si on change d’idée ou que ça ne fonctionne pas finalement. Cela peut être aussi utile pour prévoir le budget de la prochaine année. En sachant que l’on a dépensé 300 $ cette année en cadeaux, nourriture et essence, on peut s’assurer que, pendant l’année, on mettra un petit montant de côté pour le prochain temps des Fêtes. On a alors un montant dédié pour cela plutôt que devoir prendre son argent « régulier » ou d’utiliser notre carte de crédit.

Nous avons déjà mentionné les frais liés aux déplacements, mais il est important de les compter dans son budget. Cela peut être compliqué à estimer, mais au moins en prévoyant des sous, on évite les mauvaises surprises. Le covoiturage peut être une bonne option pour alléger les coûts, lorsqu’il est possible. Nous ne sommes pas obligés de dire que c’est pour sauver de l’argent si nous ne sommes pas confortables à le dire. Le covoiturage est une solution écologique et pratique! Parlant d’environnement, en plus d’être néfaste pour celle-ci, emballer les cadeaux peut être coûteux! Du papier journal ou des circulaires sont une alternative peu dispendieuse, originale et écologique. On suggère de choisir une page visuellement agréable. Une page de viande en spécial, ce n’est peut-être pas la meilleure !

Pour ce qui est des repas, si on reçoit, on peut demander à nos invités de contribuer en apportant un plat ou un accompagnement. On peut aussi recevoir en après-midi et avoir simplement des petites bouchées en apéritif. On peut aussi impliquer nos invités dans la préparation du repas. En séparant le budget pour la nourriture, par exemple 15 $ par personne, chaque invité apporte des aliments et on peut les cuisiner tous ensemble.

Le temps des Fêtes est une grosse période. Il ne faut pas oublier de prendre soin de soi. Se respecter financièrement est un début, mais se respecter soi-même, en se reposant et en faisant des choses que l’on aime, est essentiel. À retenir : nous avons le droit de refuser une invitation, de dire non à une sortie, et ce, même si on n’a rien d’autre de prévu. Prendre du temps pour soi est primordial pour notre santé mentale.

Autres articles suggérés

choixprogrammeimpactemploi
Le choix d’un programme d’études

Choisir son programme d'études n'est souvent pas simple. Voici quelques pistes de réflexion pour faire un choix éclairé....

Lire la suite

donner
Donner à faible coût

Il existe plusieurs façons de donner à faible coût. Voici quelques-unes de ces façons et quelques idées pour les réaliser....

Lire la suite