Il n’y a pas d’âge pour se réorienter!

« Au Québec, selon un article de La Presse paru en 2021, près de la moitié des 15 à 35 ans en recherche d’emploi se sont engagés dans un projet de réorientation de carrière pendant la pandémie. »

Depuis plusieurs années, les conseillers en emploi ainsi que les conseillers d’orientation œuvrant chez Impact-Emploi de L’Érable constatent une augmentation du nombre de personnes de tout âge qui envisagent un retour en formation ou bien une réorientation de carrière. Serait-ce en lien avec les nouvelles réalités du marché du travail qui sont en constante évolution et qui nous demandent de s’outiller pour faire face aux nouvelles transitions?

« D’après un sondage de Life Works réalisé en 2020, près d’un Canadien sur quatre envisage sérieusement de faire une réorientation de carrière et 50 % des employés au Canada déclaraient être malheureux dans l’emploi qu’ils occupaient (AXTRA, 2019) ». Les raisons sont nombreuses et varient d’un individu à l’autre. La réorientation est une décision qui se doit d’être réfléchie. Le but de ce blogue n’est pas d’énumérer les raisons d’un retour aux études ou d’une réorientation de carrière, mais plutôt de démystifier ces projets.

À cet effet, l’un des questionnements récurrents que les intervenants entendent de la part de leurs clients est : « Suis-je trop vieux pour retourner sur les bancs d’école? » Pas d’inquiétude, il n’y a pas d’âge limite pour effectuer un retour aux études. La question à se poser serait plutôt : « Serait-ce, pour moi, un choix réaliste et réalisable? » Il en va de même pour la réorientation de carrière qui ne passe pas toujours par un retour aux études.

Cette réflexion personnelle à chacun est beaucoup plus complexe qu’un simple questionnement par rapport à son âge. Lorsque l’on songe à une réorientation de carrière, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Parmi ceux-ci, on compte nos intérêts personnels, nos valeurs, notre personnalité et nos motivations qui nous poussent à vouloir possiblement changer de travail. Il y a aussi les ressources auxquelles il faut réfléchir. Ai-je un soutien social? Mon état de santé physique et mental me permet-il d’entreprendre des démarches? Ai-je les aptitudes et les capacités pour intégrer un nouveau domaine ou pour changer d’entreprise?

À tout cela s’ajoutent toutes les questions concernant nos attentes, nos conditions de travail, le salaire et le milieu de travail. C’est beaucoup d’informations à considérer pendant les démarches de réflexion, mais elles sont essentielles pour faire un choix éclairé et pour bien planifier les prochaines étapes. Rassure-toi, la réorientation de carrière est beaucoup plus fréquente que ce que l’on pourrait penser et elle peut apporter plusieurs bénéfices. D’ailleurs, d’après une enquête réalisée par Indeed Canada (2019) et reprise sur le site de RCI, 90 % des Canadiens qui ont effectué une réorientation de carrière sont désormais plus heureux.

Finalement, lorsque le choix est fait, d’autres questionnements surgissent dont celui de la conciliation des différentes sphères telles que le travail, les études et la famille. Il devient quelques fois plus ardu pour une personne d’y voir clair et de préparer son retour aux études ou sa réorientation de carrière.

Alors, que ce soit à 25 ans, 35 ans, 50 ans ou même plus, il n’y a pas de limite d’âge lorsque l’on désire faire le point sur sa vie professionnelle et peut-être se réorienter dans un autre secteur d’activités. N’hésitez pas à contactez Impact Emploi de L’Érable afin de vérifier votre admissibilité au service d’orientation. C’est gratuit et offert aux gens de tous âges de la MRC de L’Érable.

Source des statistiques : orientation.ceric.ca

Ressources intéressantes :

Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec : orientation.qc.ca ou Facebook
Impact Emploi de L’Érable : Facebook

 

Autres articles suggérés

semaineorientation
Il n’y a pas d’âge pour se réorienter!

La réorientation de carrière est un processus plutôt complexe. Il faut savoir se poser les bonnes questions avant d'effectuer ce changement....

Lire la suite

sante mentale impactemploi
La santé mentale, un enjeu primordial

Il est de plus en plus courant d'éprouver du stress et de l'anxiété, mais comment faire pour les distinguer et s'assurer qu'ils soient sains...

Lire la suite